Menu

 

Expédition Nimrod

L'expédition Nimrod, officiellement appelée expédition antarctique britannique 1907–09 (en anglais : British Imperial Antarctic Expedition 1907–09), est la deuxième expédition britannique en Antarctique du XXe siècle, après l'expédition Discovery. Elle est menée entre 1907 et 1909 par Ernest Shackleton — future figure majeure de l'exploration antarctique. Son nom est tiré du navire, le Nimrod, trois-mâts goélette utilisé pour la chasse aux phoques.
L'expédition est un succès : même si le pôle Sud n'est pas atteint, un « Farthest South » de 88°23'S, à 180 km du pôle, symboliquement en dessous de la barre des 100 milles, est franchi. C'est également de loin le plus long voyage polaire effectué vers le sud à cette date. Au cours de l'expédition, un groupe dirigé par Edgeworth David a atteint l'endroit approximatif du pôle Sud magnétique et effectue la première ascension du mont Erebus, sur l'île de Ross. L'équipe scientifique a mené des études géologiques, zoologiques et météorologiques. Enfin, les méthodes de transport retenues par Shackleton, avec des poneys de Mandchourie, de la traction motorisée et des chiens de traîneau, étaient des innovations qui, malgré un bilan mitigé et l'aggravation (en raison de cette expédition) de son inimitié avec Robert Falcon Scott, ont été suivies par celui-ci dans sa tragique expédition Terra Nova.
À son retour, Ernest Shackleton reçut de nombreux honneurs, dont l'anoblissement par le roi Édouard VII. Financièrement, il fallut, après son retour, une subvention gouvernementale pour couvrir ses déficits. En trois ans, son « Farthest South » fut dépassé, par l'expédition Amundsen, puis par l'expédition Terra Nova, qui atteindront le pôle Sud. Lors de son propre exploit, Roald Amundsen reconnaîtra : « Sir Ernest Shackleton sera toujours le nom écrit dans les annales de l'exploration en Antarctique en lettres de feu ». Moins célèbre que la tragique expédition Endurance, l'expédition Nimrod reste cependant la plus importante en termes d'avancées géographiques pour Shackleton, dont la troisième et dernière expédition, au début des années 1920, fut écourtée par sa mort.