Menu

 

Les hommes

Désireux de recruter un fort contingent de vétérans de l'expédition Discovery, Shackleton offre à son ami Edward Adrian Wilson le poste de responsable scientifique et commandant en second. Wilson refuse, apparemment en raison de son travail avec une commission travaillant sur l'étude des maladies des Tetraonidae pour le ministère de l'Agriculture britannique. D'autres refus d'anciens collègues de l'expédition Discovery suivent, comme Michael Barne, Reginald Skelton ou George Mulock, qui révèlent par inadvertance à Shackleton que les anciens officiers de Discovery sont engagés auprès de Scott pour sa prochaine expédition. De l'ancienne expédition, Shackleton n'est en mesure que de garantir les services de deux officiers, Frank Wild et Ernest Joyce.
Le commandant en second de Shackleton, même si cela n'est pas clarifié jusqu'à ce que l'expédition atteigne l'Antarctique, est Jameson Boyd Adams, lieutenant réserviste de la marine britannique qui a refusé la possibilité d'obtenir une commission pour se joindre à Shackleton. Il endosse également le rôle de météorologue de l'expédition. À bord du Nimrod se trouve un autre officier de la réserve navale, Rupert England, qui, avec John King Davis, allait plus tard se faire une grande réputation dans l'Antarctique, en tant que chef officier24. Æneas Mackintosh, un officier de la marine marchande d'une ligne de la Peninsular and Oriental Steam Navigation Company, est nommé second officier et plus tard sera transféré dans l'équipe débarquée. Également destinés à l'équipe de la base, les deux chirurgiens Alistair Mackay et Eric Marshall, le mécanicien Bernard Day et Philip Brocklehurst, qui est pris comme assistant géologue à la suite de sa souscription.
La petite équipe de scientifiques qui quitte l'Angleterr est considérablement renforcée par deux membres provenant de Australie. Le premier est Edgeworth David, professeur de géologie à l'Université de Sydney et le deuxième est un ancien élève de David, Douglas Mawson, un professeur de minéralogie à l'Université d’Adélaïde. Les deux hommes ont à l'origine prévu d'aller en Antarctique, puis de revenir immédiatement avec le navire, mais on les persuade de devenir membres à part entière de l'expédition. Ils ont ainsi permis d'importantes contributions aux réalisations scientifiques de l'expédition, et David est aussi un élément favorable à l'obtention de la subvention du gouvernement australien.
Avant le départ pour l'Antarctique en août 1907, Joyce et Wild suivent une initiation rapide à l'imprimerie, car Shackleton a l'intention de publier un livre ou un journal pendant qu'ils sont encore en Antarctique.